La densification de l’habitat est une réalité pour toutes les agglomérations, elle est peut-être plus perceptible sur les bords de mer, lieu de villégiature par excellence.
Au Havre, depuis le milieu du XIXe siècle, le littoral connait un intense développement dû à l’engouement pour les résidences avec vue sur mer.
C’est ainsi que peu à peu le rivage se transforme avec la suppression de diverses installations militaires, des chantiers de construction navale, ou encore des baraques en bois des pêcheurs. Dès lors se succèdent villas, établissements associés aux plaisirs de la mer et au bien-être des touristes.

 

1Le 54 boulevard Maritime au début du XX siècle, (aujourd’hui Albert 1er le point rouge désigne un cabanon que nous retrouverons sur d’autres photos ainsi que l’escalier se trouvant derrière. Collection Dan.

Au fil du temps, les immeubles à faible capacité d’hébergement sont remplacés par des constructions de plus grande taille. Les jardins d’agrément disparaissent également au profit des implantations nouvelles.

 

2C’est ainsi qu’au début de l’année 2009 les vestiges d’un jardin situé au 54 boulevard Albert 1er disparaissaient au bénéfice d’un chantier de construction.

Photo Gédé ALGUne vue rapprochée du petit cabanon. Photo de notre ami Gédé.

 

3

 

 

4Le 54 boulevard Albert 1er tel qu’on peut le voir aujourd’hui. Photo Dan.

 

En 2011 le nouvel immeuble sera inauguré recouvrant à jamais ce si joli petit jardin.

 

*-*

5*-*

Merci de votre visite..