Aux environs de 1520 on construisit une demeure pour Guyon Le Roy, Sieur du Chillou premier gouverneur du Havre. Il ne prendra le nom de « Logis du Roy » qu’en 1549 lorsque le roi Henri II y eut couché.

1 ALGUne gravure du Logis du Roy sans la cour d’honneur. Collection Dan.

Ce bâtiment est acheté par la ville en 1551 pour en faire son premier Hôtel de ville. Il se situait sur la place d’Armes.
Il est à remarquer que cette place changera plusieurs fois de noms, ainsi à la révolution elle se nommera « Place de la liberté ». En 1814 « place de la bourse », du fait de l’installation de cette dernière sur les lieux, puis, en 1822, place François 1er. Elle fut aussi nommée « Place des pilotes » en raison de la proximité de l’anse du même nom.

2 ALGLe Havre de 1657. Surligné en bleu le logis du Roy, en rouge la place d’Armes, et en vert la tour François 1er. Collection Dan.

Détail insolite, cette place, avec le logis du Roy, était construite un peu en contrebas du perrey (1) de galets du bord de mer, cela provoquait des inondations lors des grandes marées, ayant pour conséquence qu’on ne pouvait accéder au logis du Roy qu’en barque.

3 ALGLe Logis du Roy avec la cour d’honneur. Collection Dan.

4 ALGLe débouché de la rue de Paris sur la chaussée John Kennedy, où se situait le Logis du Roy. Photo Dan.

5 ALGLe logis du Roy remis dans son contexte. La valeur d’échelle a été donnée par les personnages figurant sur les deux époques. Photo montage Dan.

6 ALGToujours au même endroit, ici en 1900 environ, avec le musée des beaux-arts ayant pris la place du logis du Roy. Photo montage Dan.

*-*-*

Différents gouverneurs habiteront ce logis, dont l’un a été prévoyant pour les Havrais, c’est ce que nous verrons la semaine prochaine.

(1) Un perrey est un quai présentant une courbure (naturelle ou construite) pouvant rejeter le flux des vagues vers le large.

Merci de votre visite.