Vous ignorez sans doute où se trouvait cette carrière ? Par contre vous connaissez peut-être la rue Pasteur.
Dans la réalité l’une découle de l’autre. De par ses dimensions et sa position, cette carrière permit l'amorce de cette nouvelle artère.
Cette marnière était exploitée par les derniers « Le Neuf », ou leur locataire qui en tirèrent profit.1

Pano rue pasteur ALGLa rue Pasteur de nos jours (traits bleus) avec, en rouge, la rue Général Rouelle2. Photo Dan. Photo Dan.

rue pasteur ALG 2La rue Pasteur vue dans le sens de la descente avec, face à nous, le front de taille (cimenté) de la carrière 3. Photo Dan.

La rue Général Rouelle longeait le bord sud de la carrière et permettait d’y accéder. Elle fut condamnée au débouché avec la rue Pasteur lors des travaux de construction de cette dernière.

rues pasteur et rouelle ALGLa rue Pasteur, point bleu, et Général Rouelle, point rouge, désormais condamnée. Photo Dan.

Mais qui étaient les "Le Neuf" ?

 

Armes des Le Neuf ALG

 

 

C'était une famille d'aristocrates, seigneurs d’Obranville et de Tourneville. Avant 1793 leur domaine s’étendait de la rue Guillaume le Conquérant à la rue Henri IV.

.

Domaine Le Neuf ALGL'étendue du domaine des "Le Neuf".

 

Carrière le Neuf RTC 4La carrière « du Neuf » plan 1884. En rouge la rue Général Rouelle. Le rond-point est figuré en jaune. Source Gallica.

Au fil du temps la propriété sera morcelée et se subdivisera ainsi : (pour les principaux acquéreurs)
- Quesnel et Queney,  on construira l’hôpital Pasteur, puis le centre Pierre Janet sur sa propriéte.
- Grégoire, son domaine deviendra, entre autre, le parc Hauser
- Eyries (Alexandre) sa propriété sera divisée en plusieurs parcelles pour devenir le parc Grosso et celle du général Rouelle, cette dernière devenant par la suite la propriété Desaint-Jean4.

(1) Source : Abbé AD. Maurice 1929.
(2) : Havrais général de la Révolution et de l’Empire 1770-1833.
(3) C’est aux abords de cette carrière que fut percé le tunnel Sainte Marie en 1895. Nous y reviendrons la semaine prochaine.
(4) source Henri. Meyer.  

 *-*-*

Merci de votre visite.