Une nouvelle vie pour le prétoire.

Le Havre, ville ouverte sur le monde, recueille les objets que marins, marchands et explorateurs, (en particulier Charles Alexandre Lesueur), rapportent de pays lointains. Jusqu’en 1876, toutes ces richesses sont présentées et stockées dans le musée-bibliothèque situé près du grand quai. Mais bien vite la place va manquer.


Le musée bibliothèque sur son emplacement d’origine. Il fut le premier musée d’histoire naturelle au Havre. Photo montage Dan.

En 1881 la Société Géologique de Normandie souhaite exposer ses collections ainsi que celle de Lesueur dans un lieu approprié. La ville propose l’ancien tribunal pour cette exposition. Devant le succès de celle-ci la ville décide d’attribuer définitivement les locaux au Muséum.

Le Havre Muséum + Lennier
Le muséum au début du XXe siècle avec en médaillon, Gustave Lennier (1835-1905) fondateur de la S.G.N et conservateur du musée. Collection Dan.

Le Havre AMH 4Fi0989
Le hall d’entrée du muséum avant la seconde guerre mondiale.  AMH 4Fi0989

Lors de la seconde guerre mondiale une partie des collections du Muséum est évacuée. Mais en septembre 1944 les bombardements et les incendies, détruisent irrémédiablement celles restées au muséum ne restant de ce dernier qu’une carcasse vide.

Le Havre F

Le muséum au début de 1945, seules les rues sont dégagées. Collection Florent Haté.

 maquette text + plan *-*-*

 Les travaux de rénovation du bâtiment commencent 1964 pour s’achever en 1973, année de son inauguration.

Le Havre Muséum France (1)Le début des travaux, avec la démolition de l’aile sud dit "le poids le Roi". Collection Dan.

 

La réfection de la toiture et le muséum un jour d’hiver AMH 31Fi1184 et photo Dan.

Dès 1973, les scientifiques, la S.G.N. AMH, ainsi que le public reprenaient le chemin du muséum.

Le Havre musée FranceA gauche, deux scientifiques à l’œuvre sur un crâne de mammouth dont monsieur Gérard Breton (à droite) futur directeur du muséum. A droite, un exemple des collections du muséum. En bas, les animaux naturalisés attirent toujours le jeune public. Photo noir et blanc Collection Michel Fouquet.

*-*

Un dernier regard sur les collections du muséum, vu par Goé, mais je ne garantis pas son exactitude scientifique…

GOE_HAVRAIS-DIRE_38B_muséum

*-*-*-*

Sources :
Aline Lemonnier-Mercier Les embellissements du Havre au XVIII siècle. Editions PURH.
Georges Priem : l’ancien palais de justice du Havre.
Marie Le Masson Le Golft : Le Havre au jour le jour de 1778 à 1790. Editions : Société de l'Histoire de Normandie.

Alphonse Martin : Ville Françoise de Grace. Editions Le Portulan.

Thierry Vincent des archives municipales du Havre.
Remerciement à Grégory Saillard pour la nouvelle application sur Havrais-Dire
.

Merci de votre visite.