HAVRAIS-DIRE, le blog de Dan, Nicéphore et Goé

29 mars 2020

Le LIBERTE au Havre 2-2

Amarré au môle central le Liberté fait l’objet de travaux de finition occasionnés par ses nombreux mois d'inactivité. Mais le 8 décembre 1946, une tempête d'une rare violence souffle sur le Havre, le Liberté rompt ses amarres et part à la dérive dans le bassin Théophile Ducrocq. L’étrave s’immobilise sur les ruines du quai Joannès Couvert. Le vent tourne et le fait reculer sur l’épave du PARIS couché sur le flanc. Ce choc provoque une déchirure de 7 mètres par laquelle l’eau s’engouffre. Schéma de la dérive du Liberté après... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [50] - Permalien [#]

22 mars 2020

Le LIBERTE au Havre 1-2

Les grands paquebots ont souvent une histoire pleine de rebondissements qui s’apparente parfois à la légende. Le Liberté fait partie de ceux-là. De plus il a contribué indirectement à la construction du « mur écran » toujours existant.Pour ce paquebot tout commence en 1928 à Hambourg aux chantiers Blohm & Voss où il est construit. Baptisé Europa, il entre en service à la Norddeutscher Lloyd en 1930 pour faire la ligne Bremerhaven-New-York. L’emblème de la Norddeutscher Lloyd. D’une longueur de 286 m et 31 m de... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [72] - Permalien [#]
15 mars 2020

Il était une fois, la rue de Paris au Havre. 6 (suite et fin)

La reconstruction du Havre peut se résumer schématiquement en trois étapes, d’abord le déblaiement des ruines, ce que nous avons vu dans le précédent chapitre. Dans le même temps ingénieurs, géomètres, urbanistes, s’emploient à concevoir un plan d’ensemble pour la reconstruction du Havre. Félix Brunau sur un plan du Havre. © Thérèse Bonney.   En 1946 Pierre voisin maire du Havre assisté de Félix Brunau architecte de la ville, présente aux Havrais un plan de reconstruction élaboré par Henri Colboc. La presse s’en fait l’écho... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:39 - Commentaires [72] - Permalien [#]
08 mars 2020

Il était une fois, la rue de Paris au Havre. 5

Les bombardements de 1944 effaceront à jamais l’âme de la rue de Paris. La courte période qui s’ensuivit, de 1944 à la pose de la première pierre en 1946, a peu été abordée par les chroniqueurs. Cet article n’a d’autre ambition que de présenter certaines interventions qui eurent lieux pendant ce bref laps de temps. A gauche, la rue de Paris au début du XXème siècle vue depuis l’église Notre-Dame. En 1 Le Grand Théâtre que nous retrouvons détruit sur la photo à droite dans Le Havre anéanti. Collection Dan. La libération venue la... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [42] - Permalien [#]
01 mars 2020

Il était une fois, la rue de Paris au Havre. 4

Le "Bout rond" On ne peut évoquer la rue de Paris sans y associer le « Bout Rond ». C’est le surnom que les havrais ont donné au bâtiment avec sa façade arrondie, situé à l’extrémité des rues d’Estimauville et de Paris.En 1818 ce n’était encore qu’une maison en bois propriété de l’abbé Cordier. Une gravure la représente sur la place d’armes non loin du Logis du Roi. Le premier « bout rond » (flèche rouge) à côté du Logis du Roi (point bleu). AMH 7Fi0063. En 1821 c’est la propriété de l’horloger Bernard. Mais la... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [57] - Permalien [#]
23 février 2020

Il était une fois, la rue de Paris au Havre. 3

Jusqu’à sa destruction en 1944, la rue de Paris regroupait les principaux commerces et services qu'on pouvait trouver dans une grande ville. Hôtels, boutiques de luxe, ameublements, alimentations, magasins de souvenirs etc. Les touristes et les havrais étaient certains d’y trouver ce qu’ils recherchaient. Un hôtel parmi tant d’autres, l’hôtel d’Angleterre situé près de l’Hôtel de Ville. Collection Dan. Sa situation était idéale pour organiser fêtes ou défilés. Les cartes postales sont nombreuses sur ce sujet, semblables à celle... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [50] - Permalien [#]

16 février 2020

Il était une fois, la rue de Paris au Havre. 2

Avec le plan Lamandé, la rue de Paris s’embellit d’une place qui devient le centre-ville de la cité, avec ses lieux de détente et de culture comme le grand théâtre. La place Gambetta dans les années 1930, avec le monument de la Victoire, les jardins, le marché aux fleurs et le grand théâtre. Collection Dan. Un autre théâtre antérieur à celui-ci connut une existence peu banale. Il est créé en 1740 par la famille Chauvel passionnée de comédie. David Chauvel aménage une salle de spectacle dans les dépendances de sa vaste propriété au... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [48] - Permalien [#]
09 février 2020

Il était une fois, la rue de Paris au Havre. 1

Evoquer la rue de Paris, c’est être au seuil de l’histoire du Havre. Cette artère est l'une des plus anciennes de la cité océane qu’elle partageait en deux. Son histoire a été racontée dans bien des ouvrages, c’est pourquoi ne seront abordés ici que certains aspects moins connus de sa longue existence.Alphonse Martin a dressé un plan du Havre de 1524 où la rue se nomme « Saint Michel » du fait qu’elle aboutissait à Ingouville où se trouvait l’église du même nom. Elle ne prendra le nom de « rue de Paris » qu’en 1793. Le plan... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [62] - Permalien [#]
26 janvier 2020

Le Havre. La rue Frédéric Bellanger. (supplément des 1 & 2)

Le dernier article abordait les modifications dans la partie orientale de la rue Frédéric Bellanger, aujourd’hui ce sera la partie occidentale.Tout ce secteur connait une intense activité avec la reconstruction. L’axe de la rue Bellanger est légèrement redressé. De nouveaux logements sont construits de part et d'autre etc. La juxtaposition ci-dessous illustre parfaitement tous les changements intervenus entre 1947 et 1962. es deux photos révèleparfaitement les changements dans ce quartier entre 1947 et 1962. Remarquez les... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [50] - Permalien [#]
19 janvier 2020

Le Havre. La rue Frédéric Bellanger. 2-2

Les rues havraises seront méconnaissables après les bombardements. La photo ci-dessous illustre bien ce désastre. Nous sommes rue du Président Wilson d'où on pouvait voir les maisons encore debout dans la rue F. Bellanger.Entourées en rouge, les 80 & 82 rive sud, de la rue Frédéric Bellanger.1 = Rue du Président Wilson.2 = Les maisons colorisées en bleu sont situées face aux 80 & 82 rive nord. Elles existent toujours.3 = Square Saint Roch.4 = Eglise Notre Dame (aujourd’hui cathédrale).5 = Rue Frédéric Bellanger.6 =... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [38] - Permalien [#]
12 janvier 2020

Le Havre. La rue Frédéric Bellanger. 1-2

A l’origine, la rue Bellanger n’est qu’un simple chemin traversant les champs et les herbages nommé « rue des fossés à Sanvic » mais situé en majorité sur la commune d’Ingouville.En 1852 le gouvernement de Napoléon III décide d’annexer la totalité de cette commune au Havre, incluant bien sûr ce chemin. Ce dernier est rebaptisé "rue de la Batterie"en 1864. En violet (désignée par la flèche) la future rue F. Bellanger qui n’était alors que la rue de la batterie, nous sommes ici en 1842. © Gallica. C’est en 1872 qu’on lui... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:00 - Commentaires [37] - Permalien [#]
05 janvier 2020

Le Havre. La rue Lord Kitchener.

 Cette artère très ancienne se nommait autrefois rue du « Bourg Gibet ». Attesté en 1793 c’est ici que l’on suppliciait les condamnés relevant de la justice du seigneur de Graville, ce qui lui valut ce toponyme. La rue du Bourg Gibet au début du 19ème siècle (1842). La future Banque de France est cerclée en bleu ce n’est encore ici que le pavillon « Chaussé » © AMH 1Fi0002. En 1864 elle est appelée rue de Mexico en souvenir de l’expédition militaire Française au Mexique, guerre engagée conjointement avec les... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [67] - Permalien [#]
01 janvier 2020

2020

Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [78] - Permalien [#]
22 décembre 2019

Le Havre Boulevard Clemenceau 2-2

La guerre n’épargnera pas le boulevard Clemenceau sur lequel la circulation sera impossible pendant plus de dix ans.Le tronçon déblayé devant l’hôtel Frascati sera utilisé comme débarcadère pour les LCT(1) de l’armée américaine. L’hôtel lui-même servira à la croix rouge, puis d'abri provisoire à de nombreux havrais sans logement. Le bâtiment est laissé aux  démolisseurs en 1953.(1) Landing Craft Tank = barge de débarquement. Les LCT échoués devant l’hôtel Frascati et le boulevard Clemenceau. Collection Dan. Une vue d'avion des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [57] - Permalien [#]
15 décembre 2019

Le Havre Boulevard Clemenceau 1-2

En 1888 on inaugure le boulevard maritime rebaptisé Albert 1er en 1914. Depuis cette époque la nécessité de ceinturer la ville par une grande artère s'est imposée. Une première étape est réalisée en 1913 avec la prolongation de la rue du Perrey établissant ainsi la liaison entre le port et le boulevard Maritime. La configuration du bord de mer en 1887. En médaillon le prolongement de la rue du Perrey vers le boulevard Maritime en 1913. Photo collection M. Fouquet. Mais les Havrais souhaitaient se déplacer du sémaphore jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]
08 décembre 2019

Le Havre, le lycée de jeunes filles. (2-2)

1944 Le lycée de jeunes filles disparait sous les bombardements. La juxtaposition ci-dessous montre bien les différences entre l’année 1945 et aujourd’hui. Pas besoin d’un long discours pour comprendre que tout ce secteur a été complètement remanié pendant la reconstruction. 1945 et de nos jours. Le carré rouge représente un petit immeuble construit dans les années 1930 et toujours présent aujourd’hui, se positionne à l’entrée de la rue Emile Combes. le rectangle vert représente le bâtiment principal du lycée, et la flèche bleue... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [58] - Permalien [#]
01 décembre 2019

Le Havre, le lycée de jeunes filles. (1-2)

La loi Camille Sée.  Promulguée le 21 décembre 1880, cette loi instituait l’enseignement secondaire et laïc pour les jeunes filles partout en France. Jusqu’à cette date l’instruction des filles s’arrêtait au niveau de l’école primaire.Des études secondaires pouvaient être données aux jeunes filles mais dans un cadre strictement privé ou dans les institutions religieuses dans le but de servir l’église.Cette loi fit l’objet de débats passionnés à l’Assemblée Nationale comme au Sénat, elle préfigure la future loi de 1905 sur la... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [61] - Permalien [#]
17 novembre 2019

Le Havre. Les magasins « au Gaspillage » et « Boka ».

Les origines. Le nom « Au Gaspillage » a de quoi étonner, mais ce magasin ne faisant que des soldes il était normal de le nommer ainsi évitant par là même aux vêtements n’ayant pas trouvé d’acquéreur d’être « gaspillés" chez le chiffonnier. Chromo édité par les magasins « Au Gaspillage » Collection Michel Fouquet. La réclame ci-dessous envoyée par Agnès C,  indique bien la spécificité de ce magasin. Il connut son apogée au cours de la première moitié du XXème siècle au Havre comme ailleurs en France. ... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [55] - Permalien [#]
10 novembre 2019

Le Havre. Cinéma Le Grillon et la rue E. Combes.

 Le secteur situé à l’ouest de la rue Thiers (René Coty) a été anéanti par les bombardements de 1944 à l’image de ce que fut celui du centre-ville. Aujourd'hui, cette zone remaniée lors de la reconstruction n’a que peu de rapport avec ce qu’elle était. Ainsi la rue Emile Combes qui débouchait sur la rue Thiers n’a pas été reprise dans le remembrement de 1945, seule sa partie débouchant dans la rue Théodore Maillart a été conservée. Cette juxtaposition permet de visualiser la zone avant et après la guerre. Sur la photo de 1939... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [44] - Permalien [#]
03 novembre 2019

Le Havre. Les émigrants 3-3

La situation de 1919 à 1939. La première guerre mondiale interrompt l’émigration vers les Etats-Unis. Puis reprend de plus belle après le conflit pour atteindre son apogée en 1922-1923. Mais la crise économique de 1929 aux USA met un sérieux coup de frein à cette migration. Les Etats-Unis ne pouvant plus accueillir autant de nouveaux migrants. Emigrants embarquant quai d’escale. Collection Dan. Néanmoins le désir de partir demeure tenace, c’est pourquoi, même avec des papiers en règles, les autorités américaines instaurent des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]