HAVRAIS-DIRE, le blog de Dan et Nicéphore

18 février 2018

Le funiculaire de la côte Sainte-Marie.

Si le funiculaire actuel est bien connu au Havre, il n’en est pas de même pour son frère cadet. Ce dernier transportait ses passagers depuis le bas de la rue Clovis, jusqu’à la rue de l’Abbaye (Aujourd’hui rue du 329ème), proche du cimetière Sainte Marie. Le funiculaire s’apprêtant à entrer dans le tunnel Sainte Marie. La rue Pasteur n’existe pas encore et sera construite l’année suivante. La rue général Rouelle est indiquée par un point rouge. Au fond la carrière municipale dite « du Neuf » du nom de son ancien... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [32] - Permalien [#]

11 février 2018

La carrière « du Neuf » au Havre.

Vous ignorez sans doute où se trouvait cette carrière ? Par contre vous connaissez peut-être la rue Pasteur.Dans la réalité l’une découle de l’autre. De par ses dimensions et sa position, cette carrière permit l'amorce de cette nouvelle artère. Cette marnière était exploitée par les derniers « Le Neuf », ou leur locataire qui en tirèrent profit.1 La rue Pasteur de nos jours (traits bleus) avec, en rouge, la rue Général Rouelle2. Photo Dan. Photo Dan. La rue Pasteur vue dans le sens de la descente avec, face à nous, le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [64] - Permalien [#]
28 janvier 2018

Les maisons à colombages au Havre.

De nos jours, rares sont les maisons à colombages datant du XVIIe ou XVIIIe siècle au Havre. Hormis l’hôtel Dubocage de Bléville et le 88 de la rue de Bretagne il ne reste plus aucun vestige de ce type de construction.Leur disparition eut plusieurs causes, et dans la majorité des cas elle est due à leur vétusté et au manque d’entretien. La nécessité d’élargir une rue, et donc de les démolir, en était une autre. Sans oublier malheureusement, la guerre et son cortège de destructions.Les gravures et les photos nous montrent ce qu’elles... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [49] - Permalien [#]
21 janvier 2018

Le Théâtre cirque

Inauguré en 1887, au 153 du boulevard de Strasbourg, le théâtre cirque accueillait les troupes de comédiens et d’art lyriques venues de toute la France. Le théâtre cirque à l’apogée de sa carrière. Collection Dan. Sa salle avait une forme circulaire, avec un parterre pouvant se transformer en piste de cirque. Il suffisait pour cela d’en retirer les fauteuils, d’où le nom donné à ce théâtre. La disposition de la salle.  (Micaux 1911 AMH) Le public était réparti sur plusieurs niveaux dans les loges, les balcons et les galeries.... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [66] - Permalien [#]
14 janvier 2018

Roger La Frite.

Le prolongement de la rue Hélène, à l’ouest du cours de la République, sera débaptisé en 1927 pour créer la rue Jules Tellier.Dès le début du XXe siècle, au 71-73 (1) de cette artère, s’installe un établissement hôtelier et de restauration. L’un des premiers propriétaires était un certain Lemesle. En 1923 c’est sous le nom de F. Auberville qu’il est enregistré dans les annuaires.   Le restaurant des mouleurs au début du XXe siècle. Collection P. Alinand. Plus tard, en 1966 et jusqu’en 1969, ce sera sous l’emblème « Le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [80] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Quand une école chasse l'autre

Le lycée technique de jeunes filles du Havre. La ville du Havre achète en 1876, à la veuve Holker, un terrain au 130 rue du lycée, (aujourd’hui Anatole France), afin d’y installer le lycée technique pour jeunes filles.L’école est construite de 1879 à 1881 et prend le nom de « Ecole pratique d’Industrie de jeunes filles ». Au fil des ans l’édifice subira différentes transformations pour s’adapter au nombre croissant d’élèves. L’école supérieure de filles au début du XXe siècle. Collection Dan. Le même point de vue de nos... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [36] - Permalien [#]

01 janvier 2018

Bonne année 2018

Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [66] - Permalien [#]
17 décembre 2017

Le Parc d'Or

Conçu par l’architecte Le Boeuffle, et construit en 1923, l’immeuble du Parc d’Or, au 11 de la rue Alfred Nobel, failli disparaitre suite aux deux incendies qui le touchèrent les 13 et 14 mai 1976. L’imposante masse de l’immeuble du « Parc d’Or », ici vu du côté de la rue de la cavée Verte en 1965. Photo Dan.   Le même point de vue mais regardé de plus loin. Photo Dan. Un premier sinistre déclaré le jeudi 13 mai, fut enrayé avec succès par les pompiers de la caserne Dumé d’Aplemont. En quittant les lieux, ils... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [83] - Permalien [#]
10 décembre 2017

Récréation

Une petite récréation sur Havrais-Dire. Si l’on vous demande : Qui eut le privilège de voyager en Concorde pour venir à l’inauguration du jardin japonais au Havre en 1992, que répondriez-vous ? Cette question et bien d’autres, avec leur réponse parfois surprenante, nous est posée dans le dernier ouvrage de Sophie Guillaume-Petit1.Vous y trouverez aussi des « quiz », des « vrai ou faux » et autres « jeux des 7 erreurs » qui feront le bonheur des soirées familiales ou entre amis.   La... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [38] - Permalien [#]
03 décembre 2017

L'énigme du bassin Vauban.

Tous les bassins du port depuis la fin du 18ème siècle furent conçus avec des dimensions suffisantes pour faciliter les manœuvres des navires. Une exception toutefois, celle du bassin Vauban où un curieux rétrécissement en lignes brisées défie toute logique. Alors, pourquoi une telle singularité ? C'est ce que nous allons expliquer ici.   La partie ouest du bassin Vauban de nos jours. Photo Dan.     La configuration actuelle du bassin Vauban. Les flèches rouges indiquent ses quais construits en lignes brisées,... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [101] - Permalien [#]
26 novembre 2017

L’immeuble cinzano, à voir sans modération.

 Quand on contemple cette photo du célèbre photographe havrais Gilbert Fernez on est totalement sidéré par ce paysage d’apocalypse provoqué par les terribles bombardements de septembre 1944. Le Havre, hiver 1944, sous son linceul de neige, vu depuis la brasserie Paillette. Photo Gilbert Fernez avec l’autorisation des ayant-droits.  Parmi ces destructions un immeuble attire notre attention. Il est situé dans le champ de la zone bombardée et pourtant presque intact.  Par quel miracle est-il encore là ? Nous ne le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [89] - Permalien [#]
19 novembre 2017

L’ancienne maternité du C.H.H.

En 1884 rue Frédéric Risson, une propriété située à mi-distance entre les hôpitaux « Flaubert1 » et « Pasteur 2 », est rachetée pour y installer une maternité. Avec cette acquisition, les hôpitaux du service public étaient réunis dans un même secteur.Cette maternité fut active jusqu’en 1993. Aujourd’hui ses bâtiments ont disparu, remplacés par le centre gériatrique Desaint Jean. La maternité au carrefour des rues Frédéric Risson et Guillaume Le Conquérant. Photo JJ Rosconval.   Le même endroit denos... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [75] - Permalien [#]
12 novembre 2017

La Caisse d’épargne du Havre.

Plusieurs bâtiments ont abrité les bureaux de la caisse d'épargne. En premier lieu, l'hôtel de ville, de 1822 à 1844. Puis, à partir de 1884, l’édifice conçu par l'architecte Emile Benard au 47 Boulevard de Strasbourg. (Notre actuelle avenue Foch). Le premier bâtiment de la Caisse d’Epargne ici en 1895 AMH 7Fi83.   Ce magnifique édifice sera délaissé au début des années 1930 pour construire le second siège au 53 du boulevard, Foch. Ce deuxième immeuble fut conçu par Alexandre Franche et détruit par les bombardements de 1944.... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [59] - Permalien [#]
05 novembre 2017

Quand un « skate-park » prend la place d’une batterie militaire.

 Lieu de promenade par excellence, l’esplanade de la plage a été aménagée à la fin des années 1960. Auparavant mini-golf, ou parking occupaient l’emplacement.Par la suite plusieurs transformations furent réalisées, la dernière en date étant la construction du « skate-park » en 2006.Mais autrefois que trouvait-on sur son emplacement ? En remontant le temps on trouve d’abord une piste pour patins à roulettes. Cette piste avait nécessité de creuser le sol. C’est ainsi qu’en 1967, les ouvriers mirent à jour les... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [92] - Permalien [#]
29 octobre 2017

Autour du bassin de la Barre (4 suite et fin)

En 1933 on étudie la construction d’une voie ferrée entre la gare et le quai de Southampton, lieu d’embarquement pour l’Angleterre. Ces rails doivent passer au nord-ouest du bassin de la Barre. Mais l’angle droit du bassin ne permettait pas ce projet. La solution fût de combler cette partie offrant ainsi un espace suffisant pour la courbure de la voie de chemin de fer. Ces travaux condamnaient du même coup le passage avec le bassin du Commerce. Le comblement de la partie nord-ouest du bassin en 1933. Collection F. Vaudour. Ces... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [62] - Permalien [#]
22 octobre 2017

Autour du bassin de la Barre (3)

En plus d'une vocation essentiellement maritime, ce bassin eut également une utilité urbaine : en 1912 la décharge municipale pour les déchets non organiques, se trouvait au bout du boulevard de Graville. Cette « déchetterie » fut fermée sur l’ordre du préfet suite aux plaintes des riverains et des Forges et Chantiers de la Méditerranée. Une solution provisoire fut mise en place, quai de Rotterdam, avec la construction d’une plate-forme spécifique. Elle permettait le déversement direct, sans outillage portuaire, des divers... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [43] - Permalien [#]
15 octobre 2017

Autour du bassin de la Barre (2)

Sur une gravure du bassin de la Barre, on peut voir en perspective la Porte Royale, également appelée « Porte Neuve » selon les sources. Elle se situerait sur la chaussée du 24ème territorial à la hauteur des locaux de la douane. Gravure du XIXe siècle représentant le bassin de la Barre vers le nord-Est, et la porte Royale. AMH5Fi43. Le même point de vue de nos jours. La Porte royale se trouverait derrière l’immeuble de la CGM. Photo Dan. Pour mieux visualiser le passé dans le présent. Photo montage Dan. Un autre point... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [58] - Permalien [#]
08 octobre 2017

Autour du bassin de la Barre (1)

La silhouette bien particulière du bassin de la Barre résulte de l’aménagement des criques naturelles. Ces dernières servaient également de douves autour des fortifications du Havre et de la citadelle au 18e siècle. Le Havre en 1720, les futurs bassins sont figurés en rose pour le bassin de la Barre, et en bleu pour le bassin du Commerce. AMH 1Fi42.   Sur cette photo des années 1920, on distingue la forme particulière qu’avait ce bassin à son origine. Collection Dan. C’est en 1783 que l’ingénieur Lamandé nommé par Louis XVI,... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [72] - Permalien [#]
01 octobre 2017

Chantiers Augustin Normand : Deux siècles de construction navale au cœur d'une ville

Les chantiers Augustin Normand ont été fondés à Honfleur en 1728 puis transférés au Havre en 1816, dans le quartier du Perrey.A cette époque les bains de mer n’avaient pas encore pris leur essor, et les rivages étaient occupés par les pêcheurs ou les militaires. De ce fait l’implantation du constructeur naval sur le perrey ne posait pas de problème d’urbanisme particulier . Lancement aux chantiers Augustin Normand de « l’Hirondelle » yacht à hélice en bronze le 15 mai 1869. Collection Dan. Cette célèbre entreprise... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [101] - Permalien [#]
24 septembre 2017

L'église Méthodiste du 55 rue Thiers

La religion « Méthodiste » trouve son origine en Angleterre au XVIIIe siècle, avec ses pionniers, John et Charles Wesley.A la même époque, toujours en Angleterre (1865), William Booth pasteur Méthodiste crée l’Armée du Salut. William Booth. Collection Dan. C'est au Havre en 1879, que le révérend William Gibson est l'artisan principal de l’évangélisation Méthodiste.  Plusieurs édifices consacrés à cette nouvelle confession sont construits dans la cité océane, notamment place Gambetta, et au 55 de la rue Thiers, sujet... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [61] - Permalien [#]