HAVRAIS-DIRE, le blog de Dan, Nicéphore et Goé

19 janvier 2020

Le Havre. La rue Frédéric Bellanger. 2-2

Les rues havraises seront méconnaissables après les bombardements. La photo ci-dessous illustre bien ce désastre. Nous sommes rue du Président Wilson d'où on pouvait voir les maisons encore debout dans la rue F. Bellanger.Entourées en rouge, les 80 & 82 rive sud, de la rue Frédéric Bellanger.1 = Rue du Président Wilson.2 = Les maisons colorisées en bleu sont situées face aux 80 & 82 rive nord. Elles existent toujours.3 = Square Saint Roch.4 = Eglise Notre Dame (aujourd’hui cathédrale).5 = Rue Frédéric Bellanger.6 =... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [36] - Permalien [#]

12 janvier 2020

Le Havre. La rue Frédéric Bellanger. 1-2

A l’origine, la rue Bellanger n’est qu’un simple chemin traversant les champs et les herbages nommé « rue des fossés à Sanvic » mais situé en majorité sur la commune d’Ingouville.En 1852 le gouvernement de Napoléon III décide d’annexer la totalité de cette commune au Havre, incluant bien sûr ce chemin. Ce dernier est rebaptisé "rue de la Batterie"en 1864. En violet (désignée par la flèche) la future rue F. Bellanger qui n’était alors que la rue de la batterie, nous sommes ici en 1842. © Gallica. C’est en 1872 qu’on lui... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:00 - Commentaires [35] - Permalien [#]
05 janvier 2020

Le Havre. La rue Lord Kitchener.

 Cette artère très ancienne se nommait autrefois rue du « Bourg Gibet ». Attesté en 1793 c’est ici que l’on suppliciait les condamnés relevant de la justice du seigneur de Graville, ce qui lui valut ce toponyme. La rue du Bourg Gibet au début du 19ème siècle (1842). La future Banque de France est cerclée en bleu ce n’est encore ici que le pavillon « Chaussé » © AMH 1Fi0002. En 1864 elle est appelée rue de Mexico en souvenir de l’expédition militaire Française au Mexique, guerre engagée conjointement avec les... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [67] - Permalien [#]
01 janvier 2020

2020

Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [58] - Permalien [#]
22 décembre 2019

Le Havre Boulevard Clemenceau 2-2

La guerre n’épargnera pas le boulevard Clemenceau sur lequel la circulation sera impossible pendant plus de dix ans.Le tronçon déblayé devant l’hôtel Frascati sera utilisé comme débarcadère pour les LCT(1) de l’armée américaine. L’hôtel lui-même servira à la croix rouge, puis d'abri provisoire à de nombreux havrais sans logement. Le bâtiment est laissé aux  démolisseurs en 1953.(1) Landing Craft Tank = barge de débarquement. Les LCT échoués devant l’hôtel Frascati et le boulevard Clemenceau. Collection Dan. Une vue d'avion des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [57] - Permalien [#]
15 décembre 2019

Le Havre Boulevard Clemenceau 1-2

En 1888 on inaugure le boulevard maritime rebaptisé Albert 1er en 1914. Depuis cette époque la nécessité de ceinturer la ville par une grande artère s'est imposée. Une première étape est réalisée en 1913 avec la prolongation de la rue du Perrey établissant ainsi la liaison entre le port et le boulevard Maritime. La configuration du bord de mer en 1887. En médaillon le prolongement de la rue du Perrey vers le boulevard Maritime en 1913. Photo collection M. Fouquet. Mais les Havrais souhaitaient se déplacer du sémaphore jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]

08 décembre 2019

Le Havre, le lycée de jeunes filles. (2-2)

1944 Le lycée de jeunes filles disparait sous les bombardements. La juxtaposition ci-dessous montre bien les différences entre l’année 1945 et aujourd’hui. Pas besoin d’un long discours pour comprendre que tout ce secteur a été complètement remanié pendant la reconstruction. 1945 et de nos jours. Le carré rouge représente un petit immeuble construit dans les années 1930 et toujours présent aujourd’hui, se positionne à l’entrée de la rue Emile Combes. le rectangle vert représente le bâtiment principal du lycée, et la flèche bleue... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [50] - Permalien [#]
01 décembre 2019

Le Havre, le lycée de jeunes filles. (1-2)

La loi Camille Sée.  Promulguée le 21 décembre 1880, cette loi instituait l’enseignement secondaire et laïc pour les jeunes filles partout en France. Jusqu’à cette date l’instruction des filles s’arrêtait au niveau de l’école primaire.Des études secondaires pouvaient être données aux jeunes filles mais dans un cadre strictement privé ou dans les institutions religieuses dans le but de servir l’église.Cette loi fit l’objet de débats passionnés à l’Assemblée Nationale comme au Sénat, elle préfigure la future loi de 1905 sur la... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [61] - Permalien [#]
17 novembre 2019

Le Havre. Les magasins « au Gaspillage » et « Boka ».

Les origines. Le nom « Au Gaspillage » a de quoi étonner, mais ce magasin ne faisant que des soldes il était normal de le nommer ainsi évitant par là même aux vêtements n’ayant pas trouvé d’acquéreur d’être « gaspillés" chez le chiffonnier. Chromo édité par les magasins « Au Gaspillage » Collection Michel Fouquet. La réclame ci-dessous envoyée par Agnès C,  indique bien la spécificité de ce magasin. Il connut son apogée au cours de la première moitié du XXème siècle au Havre comme ailleurs en France. ... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [55] - Permalien [#]
10 novembre 2019

Le Havre. Cinéma Le Grillon et la rue E. Combes.

 Le secteur situé à l’ouest de la rue Thiers (René Coty) a été anéanti par les bombardements de 1944 à l’image de ce que fut celui du centre-ville. Aujourd'hui, cette zone remaniée lors de la reconstruction n’a que peu de rapport avec ce qu’elle était. Ainsi la rue Emile Combes qui débouchait sur la rue Thiers n’a pas été reprise dans le remembrement de 1945, seule sa partie débouchant dans la rue Théodore Maillart a été conservée. Cette juxtaposition permet de visualiser la zone avant et après la guerre. Sur la photo de 1939... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [40] - Permalien [#]
03 novembre 2019

Le Havre. Les émigrants 3-3

La situation de 1919 à 1939. La première guerre mondiale interrompt l’émigration vers les Etats-Unis. Puis reprend de plus belle après le conflit pour atteindre son apogée en 1922-1923. Mais la crise économique de 1929 aux USA met un sérieux coup de frein à cette migration. Les Etats-Unis ne pouvant plus accueillir autant de nouveaux migrants. Emigrants embarquant quai d’escale. Collection Dan. Néanmoins le désir de partir demeure tenace, c’est pourquoi, même avec des papiers en règles, les autorités américaines instaurent des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Le Havre. Les émigrants 2-3

Emigrants aux 19 et 20ème siècles  Après bien des vicissitudes, les émigrants arrivent enfin au Havre et sont dirigés vers les quais du bassin de la Citadelle ou de l’Eure.Beaucoup de cartes postales seront éditées retraçant l’arrivée des trains d’émigrants au Havre. Malheureusement pour les historiens le nom des quais n’y est pas indiqué. On ne sait pas d’où ces photos sont prises. Aussi un minutieux travail de recherches est nécessaire afin de les reconnaitre.Voici le résultat de cette recherche obtenue avec l’aide d’amis de... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [54] - Permalien [#]
20 octobre 2019

Le Havre. Les émigrants 1-3

Emigrants aux 19 et 20ème siècle. Au cours des XIX et XXème siècles Le Havre est l’un des principaux ports français pour l’immigration à destination des Etats-Unis ou du Canada.Le séjour des émigrants au Havre, en attendant le jour du départ, occasionne quelques incidents, aussi un Commissariat à l’émigration est créé en 1855 afin de traiter les problèmes sanitaires et de cohabitation.Au cours de la première partie du XIXème siècle ce sont les émigrants du sud de l’Allemagne qui représentent le plus grand pourcentage de cet exode... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [32] - Permalien [#]
13 octobre 2019

Le Havre. Du côté du quartier de l'Eure (2-2)

Reconversion La chapelle Méthodiste rue Saint Romain, nom donné en souvenir du combat du 17 janvier 1871 à Saint Romain. Elle prend le nom de Gustave Nicolle en 1923. Ce bâtiment malgré son âge et son ancienne fonction existe toujours. Il est aujourd’hui transformé en logement et n'a subi que peu de transformations pour devenir habitable. On peut toujours le voir au 6 de la rue Gustave Nicolle.    La salle évangélique au début du XXème siècle, et de nos jours après transformations. Collection et photo Dan. ... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [49] - Permalien [#]
06 octobre 2019

Le Havre. Du côté du quartier de l'Eure (1-2)

Frappé d'alignement Il arrive qu’un bâtiment ancien empiète sur la voirie, réduisant ainsi la largeur du trottoir qu’il recouvre partiellement. Les urbanistes le désignent sous le terme de verrue, on dit alors qu’il est frappé d’alignement. C’est ce qui a conduit en 1982 à la démolition de l’immeuble situé à l’angle des rues de l’Eglise et de Gravelotte. On voit sur cette photo de 1947 l’immeuble surligné en rouge dépassant sur la rue de l’Eglise (chiffre 2) au carrefour avec la rue Gravelotte (chiffre 1 ). Le trait bleu... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [52] - Permalien [#]
23 juin 2019

Le Havre. Impression, Soleil Levant.

« Hôtel de l’Amirauté », c’est dans cet établissement qu’en 1872 Monet a peint son tableau « Impression, soleil levant ». Le Grand Quai et l’hôtel de l’Amirauté (encadré de rouge) vus depuis le quai Courbe. Le point vert désigne la cathédrale Notre-Dame dans l'enfilade de la rue Saint Julien. Collection Dan.   L'hôtel de l'Amirauté 43 Grand Quai. BM Le Havre. L’hôtel de l’Amirauté 43 Grand Quai replacé dans le contexte actuel, quai de Southampton.  Photo hôtel BM Havre. Situé au 43 Grand Quai,... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [82] - Permalien [#]
16 juin 2019

Le Garage de la Jetée

 Le terrain entre l’hôtel Continental et la rue Emile Renouf restera longtemps inoccupé comme en témoignent les nombreuses cartes postales prises de cet endroit. Les palissades entourant l'espace libre font office de panneaux publicitaires. Les panneaux d’affichage (désignés par le point vert) chaussée des Etats-Unis, c’est ici que sera construit le garage de la jetée. L'hôtel Continental est sur la gauche de la photo, la rue Emile Renouf en face, derrière la femme en tablier. Collection Dan. Après la première guerre mondiale... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [33] - Permalien [#]
09 juin 2019

L'hôtel Continental.

Construit en 1882, l’hôtel Continental se situait au 13 de la chaussée des Etats-Unis, au croisement avec le boulevard François 1er. Jusqu’en 1895 aucune construction ne s’intercalait entre l’hôtel et la rue Emile Renouf située plus à l’Est. Sur cette photo, de mauvaise qualité, l’hôtel est seul sans l’immeuble qui lui sera contigu. Le terrain entre l’hôtel et la rue Emile Renouf (point rouge) est encore dépourvu de toute construction. Collection privée. La « réclame » de l’hôtel dans les annuaires Micaux. Collection Dan. ... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [32] - Permalien [#]
02 juin 2019

La caserne des douanes 2-2

   C’est en 1844 que l’architecte de la ville Charles-Fortuné-Brunet-Debaisnes conçoit les plans de la caserne des douanes. Le terrain prévu pour la bâtir n’est alors qu’une prairie marécageuse utilisée pour les manœuvres militaires.Afin d’assainir le périmètre à construire, Brunet-Debaisnes fait procéder à son assèchement puis entreprend de le rehausser de 2 mètres avec de la terre provenant de la ville haute.Cette technique avait déjà été utilisée avec succès pour la voie du chemin de fer au Havre.C’est en 1847 qu’elle... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [38] - Permalien [#]
26 mai 2019

La caserne des douanes 1-2

Le service des douanes est une institution royale qui remonte au XVIIe siècle sous le nom de « Fermes Royales ».En 1756, cette administration s’installe sur le Grand Quai (Southampton) dans le nouveau bâtiment conçu par l’architecte Antoine Matthieu le Carpentier. A la Révolution, les Fermes Royales disparaissent pour laisser place en 1791, à la « Régie Nationale des Douanes ». Ses structures sont semblables à celles de l’ancien régime. Le développement du trafic portuaire entraine une augmentation des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [48] - Permalien [#]