HAVRAIS-DIRE, le blog de Dan et Nicéphore

17 novembre 2019

Le Havre. Les magasins « au Gaspillage » et « Boka ».

Les origines. Le nom « Au Gaspillage » a de quoi étonner, mais ce magasin ne faisant que des soldes il était normal de le nommer ainsi évitant par là même aux vêtements n’ayant pas trouvé d’acquéreur d’être « gaspillés" chez le chiffonnier. Chromo édité par les magasins « Au Gaspillage » Collection Michel Fouquet.   La réclame ci-dessous envoyé par Agnès C,  indique bien la spécificité de ce magasin. Il connut son apogée au cours de la première moitié du XXème siècle au Havre comme ailleurs en... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [35] - Permalien [#]

10 novembre 2019

Le Havre. Cinéma Le Grillon et la rue E. Combes.

 Le secteur situé à l’ouest de la rue Thiers (René Coty) a été anéanti par les bombardements de 1944 à l’image de ce que fut celui du centre-ville. Aujourd'hui, cette zone remaniée lors de la reconstruction n’a que peu de rapport avec ce qu’elle était. Ainsi la rue Emile Combes qui débouchait sur la rue Thiers n’a pas été reprise dans le remembrement de 1945, seule sa partie débouchant dans la rue Théodore Maillart a été conservée. Cette juxtaposition permet de visualiser la zone avant et après la guerre. Sur la photo de 1939... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [40] - Permalien [#]
03 novembre 2019

Le Havre. Les émigrants 3-3

La situation de 1919 à 1939. La première guerre mondiale interrompt l’émigration vers les Etats-Unis. Puis reprend de plus belle après le conflit pour atteindre son apogée en 1922-1923. Mais la crise économique de 1929 aux USA met un sérieux coup de frein à cette migration. Les Etats-Unis ne pouvant plus accueillir autant de nouveaux migrants. Emigrants embarquant quai d’escale. Collection Dan. Néanmoins le désir de partir demeure tenace, c’est pourquoi, même avec des papiers en règles, les autorités américaines instaurent des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Le Havre. Les émigrants 2-3

Emigrants aux 19 et 20ème siècles  Après bien des vicissitudes, les émigrants arrivent enfin au Havre et sont dirigés vers les quais du bassin de la Citadelle ou de l’Eure.Beaucoup de cartes postales seront éditées retraçant l’arrivée des trains d’émigrants au Havre. Malheureusement pour les historiens le nom des quais n’y est pas indiqué. On ne sait pas d’où ces photos sont prises. Aussi un minutieux travail de recherches est nécessaire afin de les reconnaitre.Voici le résultat de cette recherche obtenue avec l’aide d’amis de... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [54] - Permalien [#]
20 octobre 2019

Le Havre. Les émigrants 1-3

Emigrants aux 19 et 20ème siècle. Au cours des XIX et XXème siècles Le Havre est l’un des principaux ports français pour l’immigration à destination des Etats-Unis ou du Canada.Le séjour des émigrants au Havre, en attendant le jour du départ, occasionne quelques incidents, aussi un Commissariat à l’émigration est créé en 1855 afin de traiter les problèmes sanitaires et de cohabitation.Au cours de la première partie du XIXème siècle ce sont les émigrants du sud de l’Allemagne qui représentent le plus grand pourcentage de cet exode... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [32] - Permalien [#]
13 octobre 2019

Le Havre. Du côté du quartier de l'Eure (2-2)

Reconversion La chapelle Méthodiste rue Saint Romain, nom donné en souvenir du combat du 17 janvier 1871 à Saint Romain. Elle prend le nom de Gustave Nicolle en 1923. Ce bâtiment malgré son âge et son ancienne fonction existe toujours. Il est aujourd’hui transformé en logement et n'a subi que peu de transformations pour devenir habitable. On peut toujours le voir au 6 de la rue Gustave Nicolle.    La salle évangélique au début du XXème siècle, et de nos jours après transformations. Collection et photo Dan. ... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [49] - Permalien [#]

06 octobre 2019

Le Havre. Du côté du quartier de l'Eure (1-2)

Frappé d'alignement Il arrive qu’un bâtiment ancien empiète sur la voirie, réduisant ainsi la largeur du trottoir qu’il recouvre partiellement. Les urbanistes le désignent sous le terme de verrue, on dit alors qu’il est frappé d’alignement. C’est ce qui a conduit en 1982 à la démolition de l’immeuble situé à l’angle des rues de l’Eglise et de Gravelotte. On voit sur cette photo de 1947 l’immeuble surligné en rouge dépassant sur la rue de l’Eglise (chiffre 2) au carrefour avec la rue Gravelotte (chiffre 1 ). Le trait bleu... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [52] - Permalien [#]
23 juin 2019

Le Havre. Impression, Soleil Levant.

« Hôtel de l’Amirauté », c’est dans cet établissement qu’en 1872 Monet a peint son tableau « Impression, soleil levant ». Le Grand Quai et l’hôtel de l’Amirauté (encadré de rouge) vus depuis le quai Courbe. Le point vert désigne la cathédrale Notre-Dame dans l'enfilade de la rue Saint Julien. Collection Dan.   L'hôtel de l'Amirauté 43 Grand Quai. BM Le Havre. L’hôtel de l’Amirauté 43 Grand Quai replacé dans le contexte actuel, quai de Southampton.  Photo hôtel BM Havre. Situé au 43 Grand Quai,... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [82] - Permalien [#]
16 juin 2019

Le Garage de la Jetée

 Le terrain entre l’hôtel Continental et la rue Emile Renouf restera longtemps inoccupé comme en témoignent les nombreuses cartes postales prises de cet endroit. Les palissades entourant l'espace libre font office de panneaux publicitaires. Les panneaux d’affichage (désignés par le point vert) chaussée des Etats-Unis, c’est ici que sera construit le garage de la jetée. L'hôtel Continental est sur la gauche de la photo, la rue Emile Renouf en face, derrière la femme en tablier. Collection Dan. Après la première guerre mondiale... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [33] - Permalien [#]
09 juin 2019

L'hôtel Continental.

Construit en 1882, l’hôtel Continental se situait au 13 de la chaussée des Etats-Unis, au croisement avec le boulevard François 1er. Jusqu’en 1895 aucune construction ne s’intercalait entre l’hôtel et la rue Emile Renouf située plus à l’Est. Sur cette photo, de mauvaise qualité, l’hôtel est seul sans l’immeuble qui lui sera contigu. Le terrain entre l’hôtel et la rue Emile Renouf (point rouge) est encore dépourvu de toute construction. Collection privée. La « réclame » de l’hôtel dans les annuaires Micaux. Collection Dan. ... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [32] - Permalien [#]
02 juin 2019

La caserne des douanes 2-2

   C’est en 1844 que l’architecte de la ville Charles-Fortuné-Brunet-Debaisnes conçoit les plans de la caserne des douanes. Le terrain prévu pour la bâtir n’est alors qu’une prairie marécageuse utilisée pour les manœuvres militaires.Afin d’assainir le périmètre à construire, Brunet-Debaisnes fait procéder à son assèchement puis entreprend de le rehausser de 2 mètres avec de la terre provenant de la ville haute.Cette technique avait déjà été utilisée avec succès pour la voie du chemin de fer au Havre.C’est en 1847 qu’elle... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [38] - Permalien [#]
26 mai 2019

La caserne des douanes 1-2

Le service des douanes est une institution royale qui remonte au XVIIe siècle sous le nom de « Fermes Royales ».En 1756, cette administration s’installe sur le Grand Quai (Southampton) dans le nouveau bâtiment conçu par l’architecte Antoine Matthieu le Carpentier. A la Révolution, les Fermes Royales disparaissent pour laisser place en 1791, à la « Régie Nationale des Douanes ». Ses structures sont semblables à celles de l’ancien régime. Le développement du trafic portuaire entraine une augmentation des... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [48] - Permalien [#]
19 mai 2019

L'évolution du Havre.

Il est rare de pouvoir conserver en centre-ville un grand terrain avec ses modestes habitations. Tôt ou tard, sous l'effet de la pression urbaine, ces surfaces faiblement occupées sont optimisées avec la construction d’immeubles promettant une rentabilité maximale au mètre carré. Entouré en rouge, le terrain au 1 de la rue Génestal, où sera bâtie la résidence « Arc-en ciel ». © Google Earth. Le terrain situé au 1 de la rue Génestal, au carrefour avec la rue Georges Braque, n’a pas échappé à cette règle.En 2016 il... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [48] - Permalien [#]
05 mai 2019

Le maréchal ferrant rue Kleber au Havre

Au XIXème siècle, avant la démolition des remparts, la ville est essentiellement piétonne. On y dénombre 121 chevaux de selle, et 197 chevaux de trait pour 9000 habitants environ. L’expansion de la ville, après la suppression des fortifications, aura pour conséquence l’allongement des distances pour aller d’un point à un autre de la cité. C’est l’époque de la construction du nouvel Hôtel de Ville, de l’actuel Palais de Justice, de la sous-Préfecture, de la gare de chemin de fer etc. Un cabriolet devant le 5 de la rue du Canon.... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [55] - Permalien [#]
28 avril 2019

L’Hôtel Terminus.

« Terminus », ce mot caractérise la gare du Havre où la ligne Paris-Le Havre aboutit. Il a également inspiré les enseignes de divers commerces, notamment le restaurant aux 21 et 23 cours de la République. Cet établissement est associé à l’hôtel « Labay », où sur son enseigne on peut lire : « annexe de Terminus ». Le premier hôtel Terminus dont la dimension est signalée par la flèche rouge sur le store.  Seul le restaurant portait ce nom. Notez l’absence de construction à droite de l’hôtel... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [40] - Permalien [#]
21 avril 2019

Les Pompiers au Havre (supplément)

Havrais-Dire vous propose un complément aux articles consacrés aux pompiers, il nous permet de vous présenter les photos que nos lecteurs nous ont envoyées.Celles de Denis Schild, dont le père était pompier au poste Vétillard, (situé sur le port), nous permettent de découvrir le matériel des pompiers aux cours des années 60', ainsi que le blason et une boucle de ceinturon des années 50' des pompiers du Havre. Le matériel roulant selon les années. Au centre la tour d’exercices. © Denis Schild.   A gauche le blason des pompiers... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [32] - Permalien [#]
14 avril 2019

Les Pompiers au Havre 4-4

Les pompiers après la guerre. En septembre 1944 les américains débarquent au Havre avec un matériel considérable. Les pompiers bénéficieront de leur aide bienvenue en ces temps de pénurie.Une anecdote à propos des américains, lorsque les pompiers étaient consignés, une lampe rouge était allumée à l’entrée de la caserne. Des soldats de l’oncle Sam, probablement éméchés, crurent que c’était une maison de tolérance. Ils voulurent entrer à tout prix, mais le pompier de garde les en empêcha. Il s’ensuivit une altercation qui a vu... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [45] - Permalien [#]
07 avril 2019

Les Pompiers au Havre 3-4

 Dès le début de la guerre les pompiers sont confrontés aux multiples ravages que la guerre ne manque pas de provoquer. L’effectif n’étant pas suffisant on fait appel à des renforts, notamment aux hommes de la défense passive. Un des nombreux incendies que Le Havre connut à cette époque. Au premier plan la voiture des pompiers. Collection Vincent Senault. Colorisée par Dan.  Devant l’ampleur de la tâche les pompiers ne peuvent intervenir partout. Ainsi le 9 juin 1940, alors que la municipalité donne l’ordre d’évacuer la... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [58] - Permalien [#]
31 mars 2019

Les Pompiers au Havre 2-4

Les locaux de la rue Racine étant devenus trop petits et surtout trop vétustes, les pompiers doivent quitter les lieux. C’est le 15 décembre 1924 qu’ils s’installent rue Dumé d’Aplemont dans des locaux neufs pourvus de toutes les installations nécessaires à la bonne marche d’une caserne de pompiers.Ce bâtiment est le résultat d’un concours organisé entre 20 architectes et remporté par William Cargill architecte de la ville du Havre. Entre un projet et sa réalisation, on trouve toujours des détails différents. Vous pouvez le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]
24 mars 2019

Les Pompiers au Havre 1-4

En 1855, durant le mandat du maire Edouard Larue, le conseil municipal décide de réunir les compagnies de pompiers des communes récemment annexées, (Ingouville et Graville 1), avec celle du Havre. Mais où accueillir ce nouveau corps des pompiers ? Une évidence s’impose, pourquoi ne pas utiliser l’ancien couvent des Ursulines qui n’est que partiellement occupé par les Frères de la doctrine chrétienne ? Le couvent des Ursulines désigné par la flèche rouge sur le plan de 1840. © AMH & Google. Ce qui fut fait après avoir... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [53] - Permalien [#]