Construite en 1972 et démantelée peu avant 2009, la station-service du quai Colbert aura vécu 37 ans. Ce poste de distribution d’essence avait la particularité d’avoir deux entrées, l’une sur le quai Colbert, l’autre sur la chaussée du 24ème territorial.

Chaussée 24 ème après 1972 (1) ALGL’entrée de la station quai Colbert.Collection privée.

 

Chaussée du 24ème territorial 04-2018 (18 bis ALG )Le même point de vue de nos jours. L’immeuble « Le Colbert » n’existait pas sur la photo précédente. Photo Dan.

Chaussée 24 ème après 1972 ALGL’entrée de la station chaussée du 24ème territorial. Collection privée.

 

Chaussée du 24ème territorial 04-2018 ALGLe même endroit de nos jours. Photo Dan.

Les photos suivantes récensent quelques transformations et évolutions entre l’époque de la construction et aujourd’hui.

Détails changements ALG (2)1 : Le bâtiment (encadré) au sud de l’ancienne caserne Kléber n’existe plus.
2 : La centrale béton avec ses grues, ses trémies et ses silos aujourd’hui disparus.
3 : le prix à la pompe, 4,93 Francs
.

Moins visible sur les photos, la circulation se faisait à double sens sur cette artère. Aujourd’hui elle est à sens unique.

******

A propos de la chaussée du 24ème territorial, c’est ici que se situait la porte Royale limite de la ville au 18ème siècle. Construite en 1788, elle fut démolie en 1856 en même temps que l’ensemble des fortifications du Havre.

Chaussée du 24ème territorial 04-2018 ALGLa chaussée du 24ème territorial, la flèche rouge indique où était la station-service. Photo Dan.

 

 Porte Royale photo montage ori ALGPhoto montage non contractuelle, elle permet de situer la porte Royale dans Le Havre d’aujourd’hui.

Plan de bsituation ALGLe plan de situation, avec la station-servce, et l'emplacement de la Porte Royale figurée par la couronne.

 

_____________

Merci de votre visite. Réponses aux commentaires demain lundi seuf si le temps est pluvieux. Bon dimanche à toutes et à tous..