En 1913 la construction d’un nouvel entrepôt pour les tabacs fit l’objet d’un projet de loi proposé par le Sénat. Cette marchandise, de plus en plus importée, nécessitait des locaux plus grands et adaptés à leur manutention. A cette époque elle était stockée à trois endroits différents. L’un à côté de la manufacture, un autre dans un hangar loué sur le port, et le dernier, le plus grand, dans un bâtiment rue de la Bourse (aujourd’hui Jules Siegfried). Ce vaste magasin construit en 1845 avait été conçu par Brunet-Debaines.

 13 La bourse coté nord 129 ND ALGLe palais de la Bourse façade nord, avec la place Carnot et à gauche désigné par le point rouge, l’entrepôt des tabacs. Collection privée.
 
Choix ALGLe même endroit de nos jours. La poste ayant pris la place de l’entrepôt des tabacs et la Bourse a disparu sous les bombes en 1944. Photo Dan.

  La bourse coté sud ALGUne autre vue de l’entrepôt, (point rouge) avec la Bourse mais côté sud. Notez, le bâtiment désigné par le point bleu existe toujours rue Dupleix. Collection Dan.

 La situation de l’entrepôt en centre-ville ne permettait pas les liaisons ferroviaires avec les autres dépôts.  En conséquence il fut décidé de construire un magasin unique afin d’optimiser le stockage, le transport et la manutention du tabac. Ce nouveau bâtiment sera construit à l’angle du boulevard de Graville et de la rue Saint Romain (Gustave Nicolle).

Entrepot tabac 1913 (3) RCD ALG (MF)Une autre vue de l’entrepôt, ici dans l’actuelle rue Maréchal De Lattre de Tassigny, à l'époque (1913) c’était une partie de la rue Victor Hugo. Photo « Le petit Havre », collection Michel Fouquet.

 5 De Lattre de Tassigny ALGLe même endroit de nos jours. Photo Dan.

A remarquer à propos de ce bâtiment, en 1870-71, il servit de siège à la cour martiale de l’armée du Havre, de caserne à divers corps d’armée, et de magasin de munition. (Le Petit Havre 3 juillet 1913). Ce qui pourrait expliquer la photo suivante où l’on voit un défilé de cuirassiers passant devant la Bourse.

Tabac-Bourse ALG
Les cuirassiers passant devant la Bourse, dont on voit une partie de la façade avec les drapeaux, venant probablement de l’entrepôt des tabacs visible en arrière-plan. Collection Dan.

 Plan 1851 (3) ALG

 Le Havre en 1851. L’entrepôt des tabacs est surligné en orange. Le deuxième magasin est dans le cercle rouge. La manufacture des tabacs n’occupe alors qu’un espace restreint. Par la suite elle s’étendra sur tout le périmètre entre la rue du Gallet (Jérôme Bellarmato) et le quai Casimir Delavigne. La Bourse est absente du plan, elle ne sera construite qu’à partir de 1878 et inaugurée en 1880. En 1851 c'est encore le temple protestant et son école qui figurent à sa place. Plan source Gallica. 

 

 

Ce bâtiment était propriété de l’Etat, le terrain fut vendu à la ville du Havre, en prévision de la construction de l’hôtel des Postes. C’est ce que verrons la semaine prochaine.

Sources :
Rapport N° 310 du Sénat année 1913 session ordinaire.
Projet de loi N° 262 Sénat.Journal « Le Petit Havre » Juillet et octobre 1913.BNF Gallica.

... à   Marc Georges

Marc Georges avec fond flou