20 janvier 2019

Le Havre, l'hôtel des ventes

 Au début du XXe siècle, l’hôtel des ventes était situé, à l’angle des rues Bernardin de Saint-Pierre, et Victor Hugo. Le tracé de ces deux artères n’ayant pas changé avec la reconstruction, on peut de nos jours se remettre à l’emplacement du photographe de l’époque. L’hôtel des ventes au début du XXe siècle. Collection dan. Les constructions sont évidemment tout à fait différentes de celles d’antan. On pourrait aussi regretter l’animation publique visible sur la carte postale, mais notre époque n’a rien à envier au passé en... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:03 - Commentaires [42] - Permalien [#]

13 janvier 2019

Le Havre, la rue Duguay-Trouin 2-2

 Pendant plus de 30 ans, un magasin dépôt-ventes ouvert en mai 1980, a fait le bonheur des chineurs, c’était « Ali baba ». Dans son bric-à-brac il vendait (ou achetait), toute sorte de marchandises allant du mobilier, en passant par l’argenterie ou les disques vinyle. Il a cessé ses activités en 2011, année où est démoli son entrepôt. Le panneau et le dépôt-vente Ali Baba en 2009 à droite. (A noter ce hangar est une ancienne fabrique de roues).  Au-dessus l’immeuble qui l'a remplacé, ce sont des logements pour... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [42] - Permalien [#]
06 janvier 2019

Le Havre, la rue Duguay-Trouin 1-2

      Cette rue percée en 1838, (à cette époque sur la commune de Graville), relie la rue des prés (Jean-Jacques rousseau) avec le cours Napoléon (cours de la République) au milieu de terres essentiellement agricoles.Cette partie de Graville (incluant la rue Duguay-Trouin), fut annexée au Havre en 1852.   Duguay-Trouin 1673-1736 La rue Duguay Trouin, s'inscrira (cercle rouge) dans dans un environnement de prés et jardins. La route neuve a été construite entre 1825 et 1830. Elle prendra le nom de cours... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [53] - Permalien [#]
01 janvier 2019

Voeux 2019

Havrais-Dire, c’est-à-dire Goé Nicéphore et moi-même, nous vous souhaitons une excellente année 2019. Pour cette année 2019 je souhaiterai avoir des correspondants dans les quartiers de la ville haute (Bléville Sanvic Aplemont Rouelles Caucriauville) qui pourraient concevoir un article pour le blog et prendre des photos des lieux actuels.  Si une personne est intéressée qu’elle me contacte via le formulaire du blog "contactez l'auteur " (en haut à gauche de la page d’accueil).  Nous pourrons en discuter soit par mail ou... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [56] - Permalien [#]
16 décembre 2018

La rue Guillaume Le Testu.

La disposition des rues Havraises a été modifiée lors de la reconstruction. Certaines artères ont été supprimées au profit d’un agencement plus rationnel du réseau dévasté. C’est la raison pour laquelle la rue Guillaume le Testu ne figure plus sur les plans de la ville. (1)Raoul Lefaix le photographe la qualifiait ainsi : « cette rue étroite et tortueuse est le type même de rue borgne, la plupart des maisons n’ont de remarquable que leur état sordide et repoussant ».Difficile dans ces conditions de l’imaginer dans le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [80] - Permalien [#]
09 décembre 2018

Le Havre. Allo police ? 2/2

Le déménagement des services de police de la place Jean Le Brozec pour la rue de la victoire ne sera pas le dernier. L’immeuble où ils s’établissent n’est pas prévu pour cette fonction, de plus il est placé dans une rue étroite et loin du centre-ville. Ils y resteront malgré tout 23 ans de 1987 à 2010. Rue de la Victoire. L’ancien foyer Sonacotra accueille les services de police. Photo dan. Le même endroit de nos jours. Il est à noter que le terrain libéré ne sera pas réutilisé, jusqu’à maintenant (2018) il reste vierge de toute... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [34] - Permalien [#]

02 décembre 2018

Le Havre. Allo police ? 1/2

Avant la guerre, le poste principal de police du Havre, était situé à l’angle des rues Guillaume de Marceilles et Beauverger. Aujourd’hui cet endroit est méconnaissable. D’une part, à cause de la disparition de ces deux rues, et de l’autre par l’agencement très différent des nouvelles artères dans ce quartier.Par conséquent il est difficile de faire la comparaison entre les deux époques. Néanmoins voici ce qui s’en rapproche le plus. Face au photographe, l’ancienne rue Guillaume de Maceilles. Sur la droite, le mur du dépôt et le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [60] - Permalien [#]
18 novembre 2018

10 ans déjà

Dan et Nicéphore par clem. Havrais-Dire a 10 ans. Nicéphore a construit les deux sites, le premier chez overblog en novembre 2008. Le second sur canalblog en 2015 . Le blog c’est aussi la relecture des articles avec mon épouse. Je les en remercie tous les deux ici. Le blog en chiffres : Ces blogs ont reçu à eux deux plus de 24 000 commentaires, avec autant de réponses comme il se doit.J’ai publié en tout 433 articles consacrés presque uniquement à l’histoire du Havre et Sainte-Adresse avec des vues « avant » et... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [89] - Permalien [#]
11 novembre 2018

Construction de l'hôtel des postes 3/3

Si sur la majorité des clichés de Deneulin les appareils de levage sont absents, sur celui-ci on distingue une chèvre. C'est un appareil rudimentaire, mais efficace pour soulever de lourdes charges.Elle est utilisée ici à un niveau supérieur, on peut donc imaginer qu’elles servirent pour l’ensemble du chantier. La façade sud ( à gauche) et Est (devant nous) de la grande Poste en construction. Le carré rouge indique la chèvre que nous retrouvons agrandie sur la photo ci-dessous. Collection Dan Le Havre.   A gauche la chèvre du... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [51] - Permalien [#]
04 novembre 2018

Construction de l'hôtel des postes 2/3

La grande poste en cours de construction. Collection Dan Le Havre. Pour cette photographie, E. Deneulin a dirigé son objectif vers le Nord-Ouest. La grande poste commence à sortir de terre. On constate, là aussi, qu’aucune grue ne vient aider à la manutention. Un détail amusant est ici visible, tous les soirs le chantier était clos par des palissades fixées sur des piquets. Le jour elles étaient rabattues à terre. Les deux flèches rouges indiquent ces éléments ; piquet et palissade.Sur ce cliché, en dehors de la Poste elle... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [54] - Permalien [#]