01 avril 2018

La première arrivée du France au Havre.

C’est par un jeudi gris que le paquebot France fit sa 1ère apparition dans le port du Havre. Ce temps maussade n’empêcha pas les Havrais d’être présents à son arrivée comme il est de tradition, et ce 23 novembre 1961 il ne dérogèrent pas à cette coutume.Cet évènement fut énormément photographié, depuis l'arrivée en rade du Havre, jusqu’à l’accostage au quai Joannès Couvert.Nous avons sélectionné quelques photos inédites que nous devons à la Collection de Nicéphore. Le France dans la rade du Havre, en arrière-plan le cap de la Hève.... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [89] - Permalien [#]

25 mars 2018

L'Hôtel des Postes

Au début du XXe siècle, le bureau de Poste central était situé au 108 boulevard de Strasbourg dans des locaux trop exigus incommodes et malpropres.En 1913 la municipalité souhaitant un bureau digne de la ville, acheta le terrain sur lequel était construit l’entrepôt des tabacs. Elle envisageait d’y édifier un nouvel Hôtel des Postes à ses frais. Ces dépenses  sont normalement à la charge de l’Etat, néanmoins la ville passa un accord avec le Ministère afin de mettre en œuvre ces travaux rapidement.   La rue Jules Siegfried,... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [75] - Permalien [#]
18 mars 2018

L’entrepôt des tabacs.

En 1913 la construction d’un nouvel entrepôt pour les tabacs fit l’objet d’un projet de loi proposé par le Sénat. Cette marchandise, de plus en plus importée, nécessitait des locaux plus grands et adaptés à leur manutention. A cette époque elle était stockée à trois endroits différents. L’un à côté de la manufacture, un autre dans un hangar loué sur le port, et le dernier, le plus grand, dans un bâtiment rue de la Bourse (aujourd’hui Jules Siegfried). Ce vaste magasin construit en 1845 avait été conçu par Brunet-Debaines.  Le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [47] - Permalien [#]
04 mars 2018

La rue Pierre Mac Orlan.

Au début des années 1950, la vie de l’hospice reprit normalement. Le raccordement de la sortie du tunnel Jenner vers le cours de la République allait bouleverser la physionomie du lieu.Quels étaient ces travaux ?  Faciliter la circulation automobile entre la ville haute et basse, en construisant une voie rapide depuis le cours de la République jusqu’à la sortie sud du tunnel Jenner. La situation de l’hospice Desaint-Jean (en bleu) en 1947. © IGN.(1) L’entrée de l’hospice 109 rue Tourneville.(2) La rue Pasteur. (3) la rue Clovis.... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [52] - Permalien [#]
25 février 2018

L’origine de l’Hospice Desaint-Jean.

Cet hospice est aujourd’hui intégré dans les E.H.P.A.D.1 du Havre sous le nom « Les Escales ».A l’origine c’est Jean Ferdinand De Saint-Jean2., qui par testament, décida de sa création.Jean Ferdinand De Saint-Jean naquit au Havre le 9 août 1797, il est le fils ainé de Jean-Baptiste De Saint-Jean négociant établi au Havre aux environs de 1785.Jean Ferdinand, suivit le même chemin que son père et devint lui aussi négociant. Jean Ferdinand de Saint Jean ou, Desaint-Jean. © les Escales ». Fervent croyant de l’église... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [40] - Permalien [#]
18 février 2018

Le funiculaire de la côte Sainte-Marie.

Si le funiculaire actuel est bien connu au Havre, il n’en est pas de même pour son frère cadet. Ce dernier transportait ses passagers depuis le bas de la rue Clovis, jusqu’à la rue de l’Abbaye (Aujourd’hui rue du 329ème), proche du cimetière Sainte Marie. Le funiculaire s’apprêtant à entrer dans le tunnel Sainte Marie. La rue Pasteur n’existe pas encore et sera construite l’année suivante. La rue général Rouelle est indiquée par un point rouge. Au fond la carrière municipale dite « du Neuf » du nom de son ancien... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [51] - Permalien [#]

11 février 2018

La carrière « du Neuf » au Havre.

Vous ignorez sans doute où se trouvait cette carrière ? Par contre vous connaissez peut-être la rue Pasteur.Dans la réalité l’une découle de l’autre. De par ses dimensions et sa position, cette carrière permit l'amorce de cette nouvelle artère. Cette marnière était exploitée par les derniers « Le Neuf », ou leur locataire qui en tirèrent profit.1 La rue Pasteur de nos jours (traits bleus) avec, en rouge, la rue Général Rouelle2. Photo Dan. Photo Dan. La rue Pasteur vue dans le sens de la descente avec, face à nous, le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [74] - Permalien [#]
28 janvier 2018

Les maisons à colombages au Havre.

De nos jours, rares sont les maisons à colombages datant du XVIIe ou XVIIIe siècle au Havre. Hormis l’hôtel Dubocage de Bléville et le 88 de la rue de Bretagne il ne reste plus aucun vestige de ce type de construction.Leur disparition eut plusieurs causes, et dans la majorité des cas elle est due à leur vétusté et au manque d’entretien. La nécessité d’élargir une rue, et donc de les démolir, en était une autre. Sans oublier malheureusement, la guerre et son cortège de destructions.Les gravures et les photos nous montrent ce qu’elles... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [55] - Permalien [#]
21 janvier 2018

Le Théâtre cirque

Inauguré en 1887, au 153 du boulevard de Strasbourg, le théâtre cirque accueillait les troupes de comédiens et d’art lyriques venues de toute la France. Le théâtre cirque à l’apogée de sa carrière. Collection Dan. Sa salle avait une forme circulaire, avec un parterre pouvant se transformer en piste de cirque. Il suffisait pour cela d’en retirer les fauteuils, d’où le nom donné à ce théâtre. La disposition de la salle.  (Micaux 1911 AMH) Le public était réparti sur plusieurs niveaux dans les loges, les balcons et les galeries.... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [68] - Permalien [#]
14 janvier 2018

Roger La Frite.

Le prolongement de la rue Hélène, à l’ouest du cours de la République, sera débaptisé en 1927 pour créer la rue Jules Tellier.Dès le début du XXe siècle, au 71-73 (1) de cette artère, s’installe un établissement hôtelier et de restauration. L’un des premiers propriétaires était un certain Lemesle. En 1923 c’est sous le nom de F. Auberville qu’il est enregistré dans les annuaires.   Le restaurant des mouleurs au début du XXe siècle. Collection P. Alinand. Plus tard, en 1966 et jusqu’en 1969, ce sera sous l’emblème « Le... [Lire la suite]
Posté par havrais-dire à 00:02 - Commentaires [80] - Permalien [#]